Ty Izella
Ty Izella

Alexandre Vertinsky / Александр Вертинский

Sur l’océan bleu et lointain


Vous êtes tendre, aujourd’hui,
Vous êtes pâle, aujourd'hui,
Vous êtes plus pâle que la lune, aujourd’hui...
Vous lisiez des vers,
Vous comptiez vos péchés,
Vous êtes comme un doux enfant

Votre curé couleur lilas
Sera vraiment content
Et laissera vos péchés partir au hasard...
Jetez donc aussi votre âme,
Le paradis ne manque pas de place...
Vous vous endormez, et moi je chante.

Sur l’océan bleu et lointain
Du côté de la Terre de Feu,
Passent dans un brouillard mauve
De vieux navires sans vie.

Des capitaines aveugles les pilotent,
Disparus depuis longtemps on ne sait où.
Le matin leurs muettes caravanes
Doucement coulent au fond.

L’océan les attend et les étreint,
Les vagues saluent leurs chaînes.
Terribles, sans force et maudissant
Le soleil qui fait poindre le jour.
Sur l’océan bleu et lointain,
Du côté de la Terre de feu...

1927

Traduction sans garantie

В синем и далеком океане

 

 

Вы сегодня нежны,
Вы сегодня бледны,
Вы сегодня бледнее луны...
Вы читали стихи,
Вы считали грехи,
Вы совсем, как ребенок тихи.

Ваш лиловый аббат
Будет искренне рад
И отпустит грехи наугад...
Бросьте ж думу свою,
Места хватит в раю...
Вы усните, а я Вам спою.

В синем и далеком океане,
Где-то возле Огненной земли
Плавают в сиреневом тумане
Мертвые седые корабли.

Их ведут слепые капитаны,
Где-то затонувшие давно.
Утром их немые караваны
Тихо опускаются на дно.

Ждет их океан в свои объятья,
Волны их приветствуют звеня.
Страшны их бессильные проклятья
Солнцу наступающего дня...

В синем и далеком океане
Где-то возле Огненной земли...

1927

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le Pierrot russe : Alexandre Vertinski, né à Kiev en 1889. Après une enfance abandonnée et misérable, Alexandre Vertinski rallie Moscou en 1913, fréquentant les milieux du théâtre, se découvrant une soeur et, par la même occasion, la cocaïne. En 1918, il quitte la Russie, se transforme en Grec, passe par le Moldavie, l'Allemagne, Nex-York, la Palestine... Quelques années à Paris, quelques années à Shangaï. En 1943, il peut rentrer en Russie, où - sans publicité aucune - il devient une "vedette"! il donnera plus de 3000 concerts. Il meurt à Moscou en 1957. Son humour et sa nostalgie se sont teintés d'amertume.